Julien Maximin

Maximin
Julien

34 ans
Chemin du Camping -
30760 Saint-Julien-de-Peyrolas
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Paysan par vocation

Situé à St Julien de Peyrolas dans le Gard, Maximin s’est installé sur l’exploitation familiale en 2010. Depuis, il cultive majoritairement kiwi et raisin de cuve sur une surface de 16 ha, il souhaite cependant se détacher des raisins pour étendre et se concentrer sur les cultures maraîchères ainsi que la pépinière. Les parcelles sont réparties autour de la propriété familiale. Maximin n’a pas toujours été dans le maraichage ou l’arboriculture, il a commencé avec une pépinière, puis a décidé de se diversifier pour finalement en faire son activité principale actuelle. Afin que l’exploitation soit pérenne, il prévoit de renouveler ses plantations de kiwis mais également d’implanter de nouvelles productions porteuses pour l’avenir avec des grenades et des gojis par exemple. Maximin souhaite le développement de la bio, avec de plus en plus de produits, et une demande croissante. Exerçant seul avec 3 salariés, la plus grande difficulté pour lui réside dans la rigueur et l’organisation dont il faut faire preuve pour le suivi des cultures, mais les résultats finaux n’en sont que plus satisfaisants.

Bio par conviction

Pour Maximin, la bio est une évidence. Il ne s’est même pas posé la question puisque qu’il n’est pas passé par le conventionnel. Outre le respect de la nature, Maximin ne voulait pas utiliser de produits chimiques, le choix a donc été rapide ! Selon lui, la nature, n’est pas faite pour y mettre des herbicides et pesticides. De plus l’on répond à une demande de plus en plus grande, la satisfaction est donc proportionnelle.

Solebio pour l'organisation

« Solebio ? Pour moi c’est une structure avec une approche étique de la commercialisation, garantissant des débouchés de ventes avec des valeurs humaines, le tout dans un cadre serein »
Pour Maximin, Solebio est un moyen de pérenniser sa structure en garantissant un certain volume avec la planification. De plus, une bonne émulation résulte de la communication entre producteurs.

« La bio, c'est un juste retour en arrière. »

portrait
actinidia-min

Producteur en agriculture biologique

> depuis 2010

Membre de Solebio

> depuis 2016

TERRES

> Maraichage > 4 Ha

> Vigne et verger > 12 Ha

Productions de Maximin Julien

  • Kiwi

  • Oignon

Lire la suite...

Rey Roger

Roger
Rey

59 ans
1777 chemin des parties -
13940 Mollégès

Paysan par vocation

L’exploitation EARL JEROLI est située à Mollégès, au pied du versant nord de la chaine des Alpilles.
L’agriculture chez les Rey, c’est une histoire de famille depuis près d’un siècle !
Avant que Roger s’installe sur les terres, son père et son grand père étaient déjà passés par là. C’est en 1983, à son retour de l’armée, que Roger reprend l’activité en conventionnel sur une partie des terres, aidé par sa femme Nathalie. Au commencement, il cultive un peu plus de 2 Ha de terres, puis petit à petit l’exploitation s’agrandit jusqu’à ce qu’il reprenne toutes les terres de ses parents. Il cultive à présent 11 Ha de terre pour les navets, épinards, salades et choux.
Au départ, l’activité était divisée entre le maraîchage et l’arboriculture, en conventionnel, puis dès 1991, la famille s’est spécialisée en maraîchage. A présent ils sont trois à travailler sur l’exploitation : Roger, Nathalie et leur fils Olivier.

Bio par conviction

L’étape de conversion du conventionnel à la Bio s’est faite en 2003 après que le père et le frère de Roger aient été intoxiqués par les pesticides. Il y a alors eu une vraie prise de conscience de la part de la famille, qui ne supportait plus de voir les enfants continuer à manger des légumes traités. Des amis de la familles travaillant en Bio depuis quelques temps et ayant des légumes aussi beaux que ceux de Roger, les ont également poussés à franchir le pas.
A présent, c’est la famille Rey qui pousse les voisins à se convertir en Bio.
Pour eux, c’est important de ne pas se sentir coupable quand on vend un produit, de savoir qu’il est sain et que l’on fait un geste pour l’environnement.
Au-delà des aspects environnementaux, on ne travaille pas de la même façon en bio qu’en conventionnel, Roger se dit moins stressé, plus respecté.

Solebio pour l'organisation

La famille Rey travaille avec Solebio depuis 2016. La transparence, la sécurisation du travail par la planification et la simplification de la commercialisation sont des avantages qui les ont convaincu de rejoindre le groupement. Le fonctionnement est sain et ils ont l’impression d’être vraiment considérés.

« La bio ça a été un soulagement, je me sens mieux dans ma tête, j'ai horreur de traiter. »

201704041519530

Producteur en agriculture biologique

> depuis 2003

Membre de Solebio

> depuis 2016

TERRES

> Maraichage > 7 Ha

Productions de Roger Rey

  • Choux européens

  • Epinard

  • Salades laitues

  • Navet

Cibrario Didier

Didier
Cibrario

45 ans
426 chemin du moulin de Crillon -
84410 CRILLON LE BRAVE

Paysan par vocation

L’exploitation de Didier Cibrario est située à Crillon le Brave, en contrefort du Mont Ventoux.
Didier est issu d’une famille d’agriculteurs. Pourtant il ne s’est pas destiné tout de suite à reprendre les terres de sa famille. Après avoir exercé divers métiers dans la logistique, la restauration et la maçonnerie, il a repris des études et a passé le Brevet professionnel d’exploitant agricole.
C’est en 2014, que Didier s’est lancé et a commencé à produire de l’ail.
Depuis 3 ans, il s’est diversifié et produit à présent, en plus de l’ail qu’il continue à cultiver, haricots-verts, asperges, fraises, salades, poireaux et courgettes.
Le démarrage n’a pas forcément été facile puisqu’il a fallu faire beaucoup d’essais et observer la nature pour enfin choisir les cultures adaptées au territoire et au climat.

Bio par conviction

Didier est issu du milieu agricole, ses grands-parents ont commencé à travailler la terre, puis son père, jusqu’en 1985.
Il n’a pas repris de suite l’activité, mais il a continué à entretenir les terres de sa famille, sans les exploiter. Lorsqu’il s’installe en 2014 après avoir obtenu son diplôme, les terres étaient au repos depuis presque 30 ans, il démarre donc directement en bio sans étapes de conversion. Didier le dit lui-même « Pour la santé de l’environnement, pourquoi utiliser des produits chimiques quand on peut faire naturel ? Sur le long terme cela permet de préserver l’environnement car depuis 100ans on a dégradé beaucoup de choses ».
Didier est particulièrement engagé envers l’écologie et le respect de la biodiversité. Il fait régulièrement des dons à l’association Seashepherd vouée à la protection des écosystèmes marins.

Solebio pour l'organisation

L’exploitation est encore jeune dans le milieu, il a fallu trouver des circuits de distribution et ça n’a pas été simple au début. D’après Didier, « Solébio est un bon outil pour valoriser les produits et le travail des producteurs. L’aspect n’est pas uniquement commercial, il y a une vraie force dans le fait de pouvoir s’entraider entre producteurs et d’échanger sur les pratiques. Il y a une vraie solidarité au sein de Solébio ».
Didier est content du travail avec le groupement : les conseils, la valorisation des producteurs, la sécurisation de la production grâce à la planification permettent de mieux anticiper pour mieux travailler.
Pour la suite, il souhaiterai se spécialiser dans la production de fraises, haricots verts et asperges.

« Pour moi c'est naturel de cultiver en Bio »

20170404104946
fraises

Producteur en agriculture biologique

> depuis 2014

Membre de Solebio

> depuis 2016

TERRES

> Maraichage > 5 Ha

Productions de Didier Cibrario

  • Ail

  • Asperge

  • Haricot

  • Salades laitues

  • Fraise

Jean-François Dumas

Jean-François
Dumas

57 ans
Mas Terrusse -
13310 Saint Martin de Crau
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Paysan par vocation

L’exploitation de Jean-François Dumas, située en plaine de Crau, en bordure des Alpilles est digne d’un paysage de carte postale. Sur les 23 Ha de terres, seule une partie est cultivée. Sur le reste des terres, typiques de l’ancien lit de la Durance, se mêlent garigue, amandiers et grands chênes verts.
La famille Dumas est installée sur les terres depuis 1952. Les grands-parents de Jean-François ont cultivé ces terres jusqu’en 1968, c’était alors la culture de melons qui prédominait. Ses parents ont ensuite repris la succession en 1970. En 1981, à la mort de son père et après avoir validé son BEP horticulture, Jean-François donne un coup de main à sa maman. Il reprend les terres et diversifie les cultures au fur et à mesure. A l’heure actuelle, Jean-François gère seul son exploitation, avec l’aide et le soutien de sa mère depuis près de 55 ans. Sa fille est également présente sur les terres pour apporter son aide le temps d’une année.
Ses cultures, exclusivement cultivées sous serre sont diversifiées et répondent à la demande de magasins de producteurs et magasins bio.

Bio par conviction

Il a fallu presque 10 ans de réflexion à Jean-François avant le passage de son exploitation en bio. Son voisin, installé en bio depuis 2007 l’a poussé à franchir le pas en 2009. La conversion n’a pas été si difficile puisqu’il n’était déjà pas au départ un fervent utilisateur d’herbicides, insecticides ou pesticides. « Vu le prix des engrais, ce n’était pas rentable » nous confie t-il. Maintenant qu’il travaille en bio, il a appris à être plus attentif à la nature. Avant il fallait suivre les traitements, maintenant la question ne se pose plus, tout est beaucoup plus simple.

Solebio pour l'organisation

Jean-François fait parti de la grande famille des sociétaires de Solebio depuis 2016. A l’époque, il avait peu de clients et souhaitait pouvoir élargir ses ventes. Il a démarré chez Solebio avec des produits qui manquaient au groupement et s’est bien inséré à la planification. Après une première bonne saison, il souhaite pouvoir développer d’autres produits et augmenter ses volumes.

« Travailler en bio nécessite d'être beaucoup plus attentif à la nature. »

jeanfrancois-dumas-rognee
rougette-rognee

Producteur en agriculture biologique

> depuis 2009

Membre de Solebio

> depuis 2016

TERRES

> Maraichage > 7 Ha

Productions de Jean-François Dumas

  • Betterave

  • Choux européens

  • Epinard

  • Fenouil

  • Salades laitues

  • Tomate

Page 1 sur 12