Logo page interne

logo interne

Ecrivez-nous

btn contact

UNE ÉTHIQUE GLOBALE, COHÉRENTE ET ÉQUITABLE

Solebio, UNE BIO PLUS EXIGEANTE ET COHÉRENTE

UNE BIO PLUS EXIGEANTE ET COHÉRENTE

       Une éthique plus stricte avec des fermes 100%bio     

       La mise en œuvre de la réglementation Européenne s’est traduite par l’application d’un cahier des charges un peu moins strict que celui qui prévalait auparavant sur le territoire Français. Les producteurs français qui regrettaient cet assouplissement ont décidé de créer un nouveau label privé, Bio cohérence.

Le label Bio Cohérence garanti des produits (lien dynamique vers la page où Bio cohérence est détaillée), issus de fermes certifiées 100%Bio respectant le lien à la terre, préservant des risques de contamination OGM et suivant le rythme des saisons.

      Une démarche globale et cohérente

      Biocohérence prend tout d’abord en compte l’ensemble des pratiques mises en ?uvre dans les fermes pour aboutir à une démarche globale et cohérente de progrès. Elle rejette ainsi en premier lieu la mixité des productions (pratique de l’agriculture biologique et conventionnelle sur la même exploitation).

      Le respect du sol

      Pour privilégier le lien au sol, le label Biocohérence limite fortement l’utilisation d’engrais et d’amendements solubles, même organiques. L’utilisation des matières fertilisantes rapidement solubles telles que farine de sang, farine de viande, farine de poissons est interdite. La quantité totale de fertilisants ne peut dépasser 170 unités d’azote par an et par hectare. Ce seuil est porté à 240 unités d’azote par an et par hectare pour les productions maraîchères sous abris.

      La non artificialisation du vivant

      Le label Biocohérence impose l’implantation de zones tampons pour se prémunir contre les contaminations OGM. Elle interdit également l’utilisation de semences hybrides issues de variétés CMS (Stérilité Mâle Cytoplasmique), pratique qui relève du génie génétique et qui transgresse la barrière des espèces. Pour en savoir plus : http://www.infogm.org/faq-cms

      Le respect des saisons

             L’interdiction de chauffage dans les serres impose de suivre les cycles de production afin d’être en accord avec la nature selon les périodes de l’année. À chaque saison, les fruits et légumes disponibles pour la vente seront donc différents. La saisonnalité permet notamment une réduction des émissions de gaz à effet de serre.

            Solébio organise donc les cultures en fonction des saisons, en lien avec les possibilités de productions.